COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU 21 FEVRIER 2008

 Présents, Mmes : Estelle BONNET-VIDAL, Evelyne BONNET, Marie-Blanche BOUSCHET, Martine CHAFFARD, Patricia CHAMBARD, Ariane LECHARDEUR, Isabelle LOBET-PIRON, Jacqueline STEVENS de Lambesc Anne PRICART-CADIOU de Pélissanne, Alleins, Aurons, la Barben, Vernègues Paule DUBUIS de Rognes Nadia MANARANCHE de Salon Mrs : Guy BAKKOUCHE Michel BOUFFANGE, Richard CADOR, Pierre GAZANHES, Alain JOURDAN, Sébastien LAHAYE, Jean-Pierre MICHEL, Dominique PELLEGRIN, Francis SICOT, Christian SUTOR, Claude THIEFFINNE de Lambesc Guy DEGLIN et Jean PUS de Pélissanne Guiral ALMES, de Rognes Claude ISOARD, Jean-Claude KLEIN de Saint Cannat, Excusés, Le Puy Sainte Réparade, Mallemort.

 

I- Richard CADOR ouvre la réunion en accueillant les nouveaux participants de Pélissanne et de Salon. Il rappelle notre objectif de calendrier des manifestations prévues pour 2009 avec les communes associées. Pour ce faire, toutes les communes touchées par le séisme ont été informées par écrit en temps utile. Elles ont toutes été relancées par courrier et par visite. Il n’est plus question de rappel, nous arrêtons la liste.

 II- Projets : a) Saint Cannat propose d’attendre la fin des élections pour fixer des dates. Ils ont prévu un dépôt de plaque, une exposition salle du conseil de la mairie. b) Rognes Visite du vieux Rognes et du quartier reconstruit, exposition de documents et photos, exposition généalogique, travail avec les écoles. L’office du tourisme est retenu tout le mois de Juin. c) Pélissanne Ne pas oublier le collège Carcassonne d) Salon L’association Nostradamus a prévu une exposition du 11 juin au 8 septembre 2009, manifestation commentée par un conférencier de Lyon. e) Lambesc

 1- Isabelle LOBET-PIRON et Patricia CHAMBARD de la M.J.C. collectent des anecdotes auprès de la population pour leur pièce de théâtre. Elles ont récupéré un dossier préparé voici une dizaine d’années par des élèves de 4 ème sur l’histoire de Lambesc et le tremblement de terre. Cette pièce sera montée avec en fond, la projection d’un film d’archives. Elle sera jouée courant avril 2009 si possible dans plusieurs communes. Cette association prépare un plancher vibrant. Le comité se charge de la demande de subventions.

 2-Pour le concert Evelyne BONNET portera un projet précis pour la prochaine réunion.

3- Christian SUTOR pourra peut-être proposer des gospels.

 4-Estelle BONNET-VIDAL propose une exposition sur 3 niveaux du collège. Au rez de chaussée, les sciences physiques, la structure parasismique ; Au premier en histoire géographie, la Provence en 1909 ; Au second, les maths dans la sismologie, Les langues-> séismes dans le monde présentés dans la langue du pays. Le professeur de musique écrit une chanson sur le tremblement de terre. Le collège pourra simuler une évacuation sismique.

Des visites guidées des structures parasismiques seront organisées. En 2009, le colloque de l’éducation nationale devrait se tenir à Lambesc. Deux étudiants en informatique ont créé un site Web sur le tremblement de terre de Lambesc. Une page est réservée au centenaire où nous pourrons mettre notre plaquette.

 5- Sébastien LAHAYE capitaine des pompiers de Lambesc peut expliquer à la population l’organisation des secours et organiser une simulation. La protection civile viendrait en complémentarité.

III- Autres

 a)- Ariane LECHARDEUR liste les manifestations prévues et fait un bref compte-rendu de la réunion peu concluante avec la DIREN.

b) Pierre GAZANHES demande des documents pour son exposition.

 c) Alain JOURDAN rappelle que si nous n’avons pas notre timbre premier jour, nous ferons un timbre personnalisé avec deux options : soit le même pour toutes les communes, soit chacune le sien. Ne pas oublier d’associer les élèves des trois collèges pour les timbres ou les affiches. PROCHAINE REUNION LE 25 MARS 18H AU PAVILLON D’ACCUEIL

 La Secrétaire Le Président

 

 

 

 

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU 19 FEVRIER 2008

Prévue à 17h45 la réunion commence à 18h05 suite à un problème de clés.

 Présents, Mmes : Marie-Blanche BOUSCHET, Martine CHAFFARD, Ariane LECHARDEUR, Jacqueline STEVENS Mrs : Michel BOUFFANGE, Richard CADOR, Pierre GAZANHES, Alain JOURDAN, Jean-Pierre MICHEL, Francis SICOT, Christian SUTOR, Claude THIEFFINNE.

 Richard CADOR ouvre la séance en précisant les 3 sujets abordés ce soir :

1- les réunions annoncées,

 2- l’avancée des travaux de chacun,

3- la préparation de la réunion du 21 février. I- Réunions prévues

: a) Venelles le lundi 25 février de 13 à 16H. Participants : Richard CADOR et Martine CHAFFARD.

 b) DIREN au Tholonet mercredi 20 février à 10H. Participants : Alain JOURDAN qui remplacera Richard CADOR et Ariane LECHARDEUR

. II- Avancée des travaux de chacun :

 a) Vendredi 11 Février Richard CADOR et Ariane LECHARDEUR ont rencontré à la mairie monsieur Hovaguimian chargé de la sécurité. Cet élu propose un exercice de la Sécurité Civile sans les lambescains. Il refuse l’intervention de la Protection Civile à l’usine Hours et suggère d’envoyer ces bénévoles dans une autre commune. Cette façon de voir détourne notre projet de son but qui est de sensibiliser la population et de lui apprendre les bons réflexes en cas de séisme.

 b) Richard CADOR, Alain JOURDAN et Francis SICOT ont été reçus à l’aglopole par monsieur Serge LENNE. Il faut laisser passer les élections pour savoir ce que décideront certaines communes.

 c) Suite à son rendez-vous manqué, monsieur Pierre GAZANHES

A écrit à monsieur Jacky GERARD pour ses panneaux dont on sait maintenant qu’ils seront accrochés à des grilles. 20 panneaux devraient constituer une exposition d’ordre général itinérante suffisante, non encombrante donc non fractionnable.

d) L’affichette éditée pour demander des documents aux particuliers n’a pas eu de succès. Martine CHAFFARD propose de faire paraître un article dans le journal.

e) Ariane LECHARDEUR a rencontré ce matin monsieur Paul ALLARD historien, professeur à la faculté de Luminy. Ce monsieur après présentation de notre projet, accepte de nous aider. S’agissant de la partie « secours », il envisage 3 thématiques : - La sismicité, - L’histoire, la mémoire, la communauté de destin, - L’avenir L’Etat ne peut pas tout prévoir, ni les tremblements de terre, ni d’autres catastrophe comme le Rhône qui pourrait sortir de son lit. La vulnérabilité augmente. On ne peut plus rien faire sans associer la population. Il propose deux types d’intervention : -Soit des conférences à thème. Dans ce cas on fait intervenir outre le scientifique, des témoignages de jeunes -> voir le travail des écoles. - Soit l’intervention de plusieurs scientifiques le même jour, une soirée avec casse-croûte, suivie de discussions. (très prisé en Arles) Monsieur Allard contacte : Monsieur Solage ancien directeur du BRGM qui s’occupe des expertises de terrains Madame Andréea Vintila psychologue roumaine qui a travaillé sur le dernier tremblement de terre en Roumanie, Monsieur Quenet qui a écrit une thèse sur les tremblements de terre. Il va voir ses collègues historiens, chercher les mémoires de maîtrise. On peut projeter des photos du tremblement de terre sur des murs du village. En expliquant : « Cette maison était comme ça. » Il faut préparer une visite du village, repérer les tirants ou sabots de renfort. Ceci fait partie de l’histoire. Organiser une réunion de tous les participants conférenciers vers la fin avril 2008 pour faire le point et harmoniser leurs interventions.

f) Alain JOURDAN rappelle que si nous n’avons pas notre timbre premier jour, nous pourrons faire un timbre personnalisé. Il proposera un budget particulier pour P.J.C. III- Réunion du 21 février : Nous devons mettre en place le programme pour demander des subventions. Jeudi nous déterminerons quelles sont les communes qui se joignent à nous. Nous établirons un calendrier des manifestations, savoir ce que nous faisons, où et quand

. La Secrétaire Le Président

 

 

 

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU 31 JANVIER 2008

Présents : Mesdames Marie-Blanche BOUSCHET, et Ariane LECHARDEUR Messieurs Michel BOUFFANGE, Richard CADOR, Olivier GERIN, Yves JAVROS, Alain JOURDAN, Jean-Pierre PICHOT et Francis SICOT. Excusés : Madame Martine CHAFFARD, Messieurs Pierre GAZANHES et Christian SUTOR

 Richard CADOR fait le point sur l’avancée des travaux car la dernière réunion le 16 janvier principalement axée sur les panneaux n’a pratiquement rien apporté. Il devient urgent de budgétiser nos manifestations pour demander des subventions et prévoir notre calendrier. Il demande une répartition précise des tâches.

 Pierre GAZANHES absent, s’est chargé des panneaux pour l’exposition itinérante, les documents à afficher et leur présentation. Michel BOUFFANGE précise qu’il va accompagner Pierre GAZANHES la semaine prochaine pour choisir les dits panneaux. Il demande de l’aide pour le tri et la présentation des documents. Il ajoute que FR3 ne s’occupe pas de « C’est pas sorcier », il va téléphoner à la production.

Alain JOURDAN responsable de la philatélie a reçu une lettre de la mairie. Le dossier pour la demande de timbre commémoratif est parvenu au ministre, c'est-à-dire qu’il a franchi favorablement tous les obstacles. Nous attendons le verdict vers la mi-février. Si notre demande est acceptée, La Poste prendra en charge tous les frais des bureaux temporaires. Si non l’association devra payer les agents de La Poste. Alain va établir la liste des communes intéressées par un bureau temporaire. Il lit ensuite l’ébauche de l’organisation de l’exposition philatélique.

 Yves JAVROS demande quel est le rapport entre notre timbre. et l’intervention de l’Europe. Alain JOURDAN répond que cette exposition concerne vingt ou trente pays qu’il a commencé à joindre.

 Richard CADOR charge Marie-Blanche BOUSCHET et Martine CHAFFARD de contacter les communes qui se sont ralliées à nous pour savoir ce qu’elles préparent.

 Alain JOURDAN a appris que Vernègues préparait un son et lumière. Ce village qui fait partie de la communauté salonaise reste-t-il avec nous, rejoint-il Salon ou joue –t-il sur les deux tableaux?

Ariane LECHARDEUR fait une relation de la visite de monsieur FRANCHETERRE à Lambesc le 23 janvier. Notre projet s’inscrit dans le projet méditerranéen de l’action humanitaire et dans le programme de voisinage rive nord, rive sud du bassin méditerranéen. Monsieur FRANCHETERRE directeur général de la Protection Civile en France, nous propose une simulation pendant un week-end, nuit comprise et des interventions d’experts pendant une semaine. Ces actions seront orientées selon trois axes : - aspect technique c’est-à-dire voir l’arrivée et les moyens des secouristes, - aspect secours, c’est-à-dire voir travailler les secouristes le jour et la nuit ; - Le soutien aux personnes sinistrées. Nous devons trouver un site comme une usine désaffectée où les engins des secouristes pourront manœuvrer. Ce lieu doit être accessible à la population. Le but de ce branle-bas est de sensibiliser la population qui doit se prendre en charge et ne pas tout attendre du ciel. En effet, sachant qu’en cas de séisme, les ponts, les routes sont coupés donc les secours sont retardés, qu’il n’y a plus ni eau potable, ni gaz ni électricité donc plus de téléphone ni de portables car les relais ont souffert, plus de lumière, plus de réfrigérateurs ni de congélateur, sortis brutalement de notre cocon, que faisons-nous? L’intervention des services de la Protection civile sera gratuite. Nous offrirons le petit déjeuner le dimanche matin aux secouristes qui auront travaillé la nuit et nous prendrons ensemble le repas de dimanche au soir. En remerciement, une motopompe ou un nettoyeur seraient les bienvenus à la Protection Civile. Ces appareils serviront à tous.

Olivier GERIN, Alain JOURDAN et Jean-Pierre PICHOT se chargent du ravitaillement. Jean-Pierre PICHOT rappelle qu’Alain JOURDAN a l’habitude de nourrir des centaines de personnes lors du marché à la moto.

 Ariane LECHARDEUR a rencontré en début d’après-midi au CEREGE, Olivier BELLIER président du Département des Sciences de l’Environnement de la Faculté des Sciences de l’Université Paul Cézanne Aix-Marseille. Cet éminent sismologue accepte de présenter trois conférences sur les tremblements de terre, la tectonique des plaques ou le risque sismique. Sa participation sera gratuite. Olivier GERIN demande que toute participation gratuite fasse l’objet d’un accord écrit. Richard CADOR rappelle le projet de Concert. Ariane LECHARDEUR lit la plaquette transmise par l’association ALCORIDE et les trois propositions présentées à titre d’exemple. Le programme choisi sera fonction des subventions obtenues.

 Prochaine réunion jeudi 21 février 2008 au pavillon d’accueil.

 

 

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU 23 JANVIER 2008

 Présents : Madame Ariane Lechardeur Messieurs Richard Cador et Alain Jourdan de Lambesc Monsieur Paul Francheterre directeur général de la Protection Civile en France

Notre projet s’inscrit dans le projet méditerranéen de l’action humanitaire et dans le programme de voisinage rive nord rive sud du bassin méditerranéen. Monsieur Paul Francheterre est arrivé à 13h45 à Lambesc. La participation de la Protection Civile nous est acquise. Mais nous allons avoir besoin des pompiers, du samu, de la gendarmerie, de la sécurité civile de Brignoles etc. Monsieur Francheterre s’est posé en « facilitateur » c'est-à-dire qu’il va nous mettre en contact avec Jean Yves Astruc responsable de Mediathu et avec le colonel Luc Jorda responsable des pompiers de la région à la préfecture de Marseille. Il nous propose une simulation pendant un week-end nuit comprise le 1er ou le 8 mai, et des interventions des experts pendant une semaine. Ces actions seront orientées selon 3 axes ; - l’aspect technique c’est-à-dire voir l’arrivée et les moyens des secouristes ; - l’aspect secours c'est-à-dire le travail des secouristes y compris la nuit ; - le soutien aux populations sinistrées. Nous devons trouver un site comme une usine désaffectée où les engins des secouristes pourront manœuvrer. Ce lieu doit être accessible à la population. Nous verrons les secouristes en action extraire les victimes ensevelies, et les soigner par ordre d’urgence avec des blessés graves à évacuer en ambulance d’où la présence du samu, des blessés légers soignés sur place et des traumatisés à réconforter. Sachant qu’en cas de séisme, les ponts, les routes sont coupés, donc les secours sont retardés, qu’il n’y a plus ni eau potable, ni gaz, ni électricité donc plus de téléphone ni de portable car les relais ont souffert, plus de lumière, plus de réfrigérateur ni de congélateur, sortis brutalement de notre cocon, que faisons-nous ? Le but de ce branle-bas est de sensibiliser la population qui doit se prendre en charge et ne pas tout attendre du ciel. Haroun Tazieff a dit : » Plus on s’éloigne d’un tremblement de terre, plus on s’approche d’un autre » Donc, nous devons trouver une idée flash qui interpelle par exemple « le citoyen face au tremblement de terre », ou « citoyen de la région que ferais-tu face à un tremblement de terre » pour que la population s’approprie notre projet. D’où information, formation, culture, volonté de se prendre en charge, participation et passation des consignes des anciens aux plus jeunes. Il semble important de faire figurer sur notre timbre et sur nos affiches: « le citoyen face au séisme » ou quelque chose d’approchant. Nous devons préparer des questionnaires pour la population et les distribuer en plusieurs vagues. Il serait judicieux d’avoir le compte-rendu d’une étude sur le comportement de l’homme face à une catastrophe. En contrepartie, nous fournirons un petit déjeuner chaud aux secouristes qui auront travaillé la nuit du samedi au dimanche. Nous prendrons un repas en commun à la fin de la manifestation le dimanche au soir. En remerciement, une motopompe ou un nettoyeur seraient les bienvenus à la Protection Civile. Ces appareils serviront à tous.

 

 

COMPTE RENDU DE LE REUNION DU 16 JANVIER 2008

Présents : Mmes. BRAUD Solange, NEVIERE Nicole, ROTH Martine (VENELLES) LECHARDEUR Ariane, BOUSCHET M. Blanche, CHAFFARD Martine, AMEN Mireille (Adjointe à la culture) CHAMBORD Patricia, LOBET PIRON Isabelle (LAMBESC) COQUET Joëlle (VERNEGUES) Mrs. Cador Richard ? MICHEL J. Pierre, THIEFFINNE Claude, JOURDAN Alain, SUTOR Christian, GERIN Olivier, BOUFFANGE Michel, GAZAHNES Pierre (LAMBESC) GUIRAL Almes (ROGNES), BREMOND Lucien (LE PUY STE. REPARADE)

18 H

Début de séance Mr. Richard CADOR fait le point sur les contacts entre Ariane et Mr. FRANCHETERRE – Directeur général de la Protection civile en France – une réunion est prévue le 23/01/08 à LAMBESC, entre Ariane LECHARDEUR,Richard CADOR, Alain JOURDAN.

 Mrs. KLEIN et ISOARD ont déposé des documents sur St. CANNAT Mr. ALMES (ROGNES) nous a montré des documents (papiers et CD ROM photos) qu’il déposera au musée de LAMBESC.

Mr. Alain JOURDAN fait le point sur la philatélie – expo confirmée du jeudi 11 au dimanche 14/06/09 – thème « Bassin méditerranéen face aux risques » - Timbre (attendons une réponse du ministre vers le 15/02/08) Bureaux temporaires avec tampon millésimé pour chaque commune concernée (date à changer tous les jours – un plus pour les collectionneurs)

 Richard CADOR propose d’évaluer un budget global (nécessaire pour monter les dossiers de demande de subventions) et demande de faire un planning des activités par commune pour créer une plaquette des manifestations.

 Pierre GAZAHNES parle des panneaux La séance est levée à 19H. Prochaine réunion le JEUDI 21 FEVRIER 2008 A 18 H Pavillon d’Accueil LAMBESC Le

Président La Secrétaire

 

 

 

 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU 26 OCTOBRE 2007

Présents, Mmes : Marie-Blanche BOUSCHET, Martine CHAFFARD, Ariane LECHARDEUR de Lambesc, Claude MARTIN, de Saint Cannat, Paule DUBUIS, de Rognes, Martine ROTH, Solange BRAUD, de Venelles Mrs : Guy BAKKOUCHE, Michel BOUFFANGE, Richard CADOR, Pierre GAZANHES, Yves JAVROS, Alain JOURDAN, Francis SICOT, de Lambesc, Jacky GERARD, André BALDACCIONI, Claude ISOARD, Jean-Claude KLEIN de Saint Cannat, Guiral ALMES, Mathieu REYNIER, de Rognes Noël REYNIER, de Venelles

 

Cette réunion s’est déroulée en deux temps :

A- présentation de l’association et de ses buts ;

B- questions réponses entre les invités et les membres du bureau.

A-1 - Le président Richard Cador ouvre la séance en remerciant les édiles locaux pour leur aide et les personnes présentes pour avoir répondu à notre invitation.

a) Présentation de l’association créée le 4 Août 2007 par deux clubs lambescains : Philatélie Jacquemard Collection et les Amis du Vieux Lambesc.

 b) Les buts : fédérer toutes les communes touchées par le séisme du 11 juin 1909,

non pas pour tirer la couverture à soi, mais pour optimiser les moyens dont nous pourrons disposer tous ensemble, éviter les doublons, et faire en sorte que tous les villages concernés bénéficient de cette commémoration.

 A- 2- Pierre Gazanhes rappelle brièvement cette catastrophe de force 6 sur l’échelle de Richter, survenue à 9h15 du soir et dont la secousse a été ressentie à 100km à la ronde, le désastre, les ruines, les crevasses et éboulements de terrain. Mais les conséquences n’ont pas toutes été négatives avec :

 - pour Salon, le réaménagement du centre ville,

 - pour Venelles, une nouvelle église,

 - pour Lambesc, l’aménagement de quelques places,

- pour Vernègues, le titre et la médaille du village le plus moderne de France.

 Il rappelle également les actions de dynamitage :

 - une tour du château de l’Emperi à Salon.

- le clocher de Lambesc qui aurait pu être sauvé, si comme à Pélissanne les gens s’étaient mobilisés pour le garder.

 Une simulation de ce tremblement de terre réalisée en 1982 estimait entre 400 et 1000 le nombre de morts et entre 2000 et 6000 celui des blessés. D’où l’importance de l’information et de la prévention pour, en cas de catastrophe, limiter les dégâts et préserver les vies humaines.

A-3- Martine Chaffard insiste sur l’idée de fédération et de partage dans l’organisation des diverses manifestations en suivant un calendrier à établir.

 A-4- Alain Jourdan signale avoir déjà dû décider d’une exposition philatélique internationale et de la sortie d’un timbre commémoratif pour respecter les délais imposés par la Poste. Il propose un tampon premier jour et un bureau de poste temporaire dans chaque village concerné, des prêts à poster, des timbres personnalisés, enfin tout pour appâter et régaler les collectionneurs.

A-5- Michel Bouffange tire les leçons de l’histoire pour l’avenir. Cette commémoration aura pour but par des simulations présentées par les services de secours, d’informer la population et de former le plus de personnes possible aux gestes de premier secours que les risques soient naturels ou industriels afin de limiter les pertes humaines. Outre l’intervention des pompiers, des gendarmes, de la sécurité civile, il propose de demander celle de « c’est pas sorcier ».

 

 B- Questions réponses :

 Q-1- a- Les Amis du vieux Rognes et madame Dubuis

ont contacté le maire de leur commune qui souhaite une manifestation organisée. Il faudra faire le lien entre ces manifestations sur place et celles du canton de Lambesc.

 Ils vont informer leur maire des propositions qui ont été faites et reviendront à la prochaine réunion

. b- Ils peuvent mettre à disposition le fonds photographique, photos numérisées, cartes postales, documents de famille, documents privés de familles rognenques sur les dégâts subits par les bastides.

 c- Ils ont prévu des visites guidées de l’ancien village ruiné.

R- Richard Cador rappelle l’importance de la mise en place d’un calendrier

 afin de permettre à chacun de participer aux actions des autres communes. Il est important que les documents restent à la disposition du public.

 En nous groupant, nous obtiendrons plus facilement des aides qui risqueraient d’être refusées si chacun travaille dans son coin.

2- Venelles : Association généalogique.

 Beaucoup d’habitants de Venelles ont des attaches sur Rognes. Donc l’association généalogique de Venelles a prévu à Rognes, une exposition généalogique des familles touchées par le séisme.

 Q-2- Martine Chaffard demande si cette exposition sera itinérante.

R- Ce sera difficile, il nous faut beaucoup de place, d’où l’importance d’un calendrier pour fixer les dates et les lieux. Richard Cador : Il faut éviter les doublons. Nous pourrions éditer une plaquette, un programme mis à disposition dans les mairies et les syndicats d’initiative. Nous devons recenser les actions en gestation dans les communes. Au niveau financier, l’exposition prévue dans le cadre d’une manifestation peut être prise en charge par le comité.

Q-3- Un pompier craint l’amalgame entre risques naturels et risques industriels.

R- Richard Cador estime que dans le cadre d’une prévention il n’est pas inutile de présenter les deux risques sans trop entrer dans les détails, sans faire de catastrophisme, sans générer de psychose.

Jacky Girard : Aujourd’hui ce phénomène est la propriété de tous. Il faut coordonner les actions, les organiser. Chaque commune a une légitimité pour organiser des manifestations. Un témoin de cette époque vit encore à Saint Cannat. A Valabre, on forme des gens pour le sauvetage, le déblaiement ; des actions de sensibilisation sont menées dans les collèges et les écoles primaires. Il faut informer les nouveaux arrivants dans la région, connaître le plan de secours, les réflexes à avoir au niveau de la population, informer sur l’histoire, sensibiliser sur l’occurrence de cet événement. Pour l’organisation, il faut prévoir en amont pour s’assurer de la disponibilité des intervenants. Des commémorations historiques et émotionnelles locales auront lieu à la même heure mais il faut anticiper pour les expositions. Pour la pertinence géographique, nous associons les communes du canton et celles des alentours qui ont été touchées par ce séisme. Un compte-rendu de cette réunion sera envoyé aux communes, aux autorités institutionnelles pour les mettre au courant de ce qui se prépare. Pierre Gazanhes : Le but est de simplifier le travail de recherche. Il est inutile que dix personnes cherchent la même chose tant pour le résultat que pour les services d’archives. Des services ont déjà travaillé sur ce sujet. On peut ressortir et utiliser ces travaux. Il vaut mieux avoir un seul interlocuteur pour un même sujet. Il faut trouver les compétences. Ces archives scannées et multipliées feraient un fonds pour chaque commune.

Amis du vieux Rognes : Il serait intéressant de prévoir une publication de ces travaux qui reprendrait les recherches de chaque association, une bibliographie qui liste les documents. Nous devons garder une trace de ce travail.

Q-4 Yves Javros : Les autorités ont-elles déjà pensé à cet événement ?

R- Pas encore.

 Richard Cador propose une prochaine réunion le 30 novembre à 18h à la salle des associations.

D’ici là chacun va réfléchir et rapporter nos propositions à sa commune.

 La réunion se termine par un pot offert par la mairie de Lambesc.

 La secrétaire Le président

 

 

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU 15 OCTOBRE

 2007

Présents :

 Mmes : Marie-Blanche BOUSCHET, Martine CHAFFARD, Ariane LECHARDEUR Mrs : Michel BOUFFANGE, Richard CADOR, Olivier GERIN, Yves JAVROS, Alain JOURDAN, Jean-Pierre MICHEL, Francis SICOT. Excusés : Evelyne BONNET, Pierre GAZANHES, Gilbert REVEILLET, Jean-Pierre PICHOT, Jacqueline STEVENS, Christian SUTOR, Claude THIEFFINNE.

 La réunion débute à 18h par la lecture de l’ordre du jour :

 1- Point sur les invitations

 2- Les finances

3- Préparation de la réunion d’informations du vendredi 26 octobre à 18h

I- Les invitations ont été envoyées. Le maire de Saint Estève Janson, seul à avoir répondu pour l’instant, sera représenté. Il demande que notre commémoration ne fasse pas de passéisme mais parle des actions à venir c'est-à-dire tire les conséquences de l’histoire pour la prévention.

 II- Marie Blanche BOUSCHET fait le point sur les finances : Le chèque de 50 Euros du club P.J.C a été transmis.

Celui des Amis du Vieux Lambesc ne devrait pas tarder. Nous avons dépensé 20 Euros, il reste 62,95 Euros en caisse, mais tout le monde n’a pas payé sa cotisation.

III- Réunion du 26 octobre 4 points forts :

1- Le président ouvre la séance, présente le bureau et les objectifs de l’association.

 2- Pierre Gazanhes fera le point sur le passé et parlera brièvement du séisme et de ses dégâts

3- Alain Jourdan et Martine Chaffard présenteront la commémoration.

 4- Michel Bouffange parlera pour l’avenir des actions de prévention et du plan communal de sauvegarde. Puis

 5- La parole sera donnée aux invités DIVERS Alain Jourdan signale :

 1- La ville de Salon prépare quelque chose pour commémorer le séisme de 1909. Information communiquée par Monsieur Guigues rencontré au congrès philatélique.

2- Pour le timbre poste, il faut contacter le collège pour voir s’il veut rentrer dans le jeu et préparer un schéma. Richard CADOR signale que le collège de Lambesc participe à la revue « Edusismo », que nous avons un collège à Rognes et un à Mallemort.

 

 3-« Radio bleue » passe les informations des associations sur les ondes. Il suffit d’envoyer un courriel au journaliste qu’il a rencontré. Quelles que soient l’adhésion et la participation des communes avoisinantes, nous continuons notre action sur Lambesc. Nous ne savons pas encore ce que nous allons faire car nous allons devoir tenir compte des desideratas des autres participants. Notre but est de fédérer le travail des communes et des associations.

.La commémoration sera ce que l’assistance décidera. * Michel Bouffange propose des maquettes animées. Il va contacter « C’est pas sorcier ». * Francis Sicot envisage une fiche de présence à l’entrée, tandis qu’Yves Javros suggère que chaque participant se présente brièvement. Conseil Général, Conseil Régional, Préfet, C.P.A. * Alain demande l’envoi immédiat d’une invitation et d’une information sur le but de notre association. * Richard préfère leur transmettre après la réunion, un compte-rendu de ce qui aura été décidé. * Marie-Blanche envisage de transmettre le premier courrier tout de suite comme pour les autres.

? Rappel : Il a été prévu lors de la réunion du mois d’août de leur adresser le compte-rendu de la réunion du 26 octobre accompagné d’une lettre.

Préparation de l’avenir : Comment diffuser auprès de la population les moyens de se protéger ?

 Comment les sensibiliser dans la construction, l’architecture, la préparation aux secours ? On cite : Fos ?7 sites Seveso, Cadarache, les risques d’incendies, etc.

*Organiser de petites conférences sur la prévention.

 * Contacter monsieur Kert , « C’est pas sorcier ».

* Prévoir rapidement un calendrier.

* Logo à rectifier : la date couvre Saint Cannat.

 * Organiser un pot à l’issue de la réunion. Richard Cador s’en occupe.

A 19h15 le président lève la séance.

 L’ordre du jour n’est pas épuisé et la suite de la préparation de la réunion du 26 octobre aura lieu au musée le 24 octobre à 18h. La secrétaire Le président

 

 

 

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 17 septembre 2007

Présents :

 Mmes. Evelyne BONNET, Marie-Blanche BOUSCHET, Martine CHAFFARD, Ariane LECHARDEUR, Jacqueline STEVENS Mrs. Michel BOUFFANGE, Richard CADOR, Pierre GAZANHES, Christian SUTOR, Claude THIEFFINNE

Excusés : Olivier GERIN, Yves JAVROS, Alain JOURDAN, Jean-Pierre MICHEL, Jean-Pierre PICHOT, Gilbert REVEILLET, Francis SICOT

La réunion débute à 18h 00 par la lecture de l’ordre du jour :

1. Annonce de la parution de notre association au Journal Officiel

2. Lettre à la Direction du Marketing et de la Conception de la Poste pour la création d’un timbre poste.

 3. Etablir une première liste de partenaires à convoquer pour la réunion du 26/10/07

4. Préparation de la réunion du 26/10/07

5. Etablir une chaîne téléphonique pour les convocations ou autres messages

 2 – Une lettre a été envoyée à la Direction du Marketing et de la Conception de la Poste pour demander la création d’un timbre spécifique et la réalisation de plusieurs souvenirs philatéliques. Le courrier a été fait, signé et expédié, dans l’urgence, par Richard, Martine et Alain car de nouvelles dispositions risquaient de retarder la réalisation de nos projets. 3 – La lettre sera expédiée : a) aux municipalités suivantes : - Lambesc - St. Cannat - Mallemort - Charleval - La Roque d’Anthéron - St. Estève de Janson - Vernègues - Rognes - Salon - Le Puy Ste. Réparade - Pélissanne - Venelles - Aurons b) aux écoles : - les C.E.G de Lambesc et Rognes - les 3 écoles primaires de Lambesc (publiques et privée) c) aux clubs : - Les Amis du Vieux Lambesc, - Les Amis du Vieux St. Cannat, - Philatélie Jacquemard Collections, d) aux diverses instances de la commune susceptibles de participer à notre commémoration :

 les sapeurs forestiers,

- les sapeurs pompiers de Lambesc,

 

 - la police municipale de Lambesc,

- la gendarmerie de Lambesc

 e) aux médias locaux :

 - La Provence, Le Régional, La Marseillaise, Le Pays Salonnais

 f) aux instances religieuses :

L’additif suivant sera joint à la lettre adressées aux municipalités. « Merci de bien vouloir transmettre ce courrier aux associations et personnes intéressées »

4 – Réfléchir aux questions et réponses suscitées par notre invitation et nos projets va Demander du temps. Ce sujet a été reporté à la réunion du 15/10. 5- Se reporter à la liste des fondateurs, la numéroter en boucle de 1 à 4. Le premier n° 1 appelle le second n° 1 qui lui prévient le troisième n° 1 etc, en cascade. Idem pour les numéros 2, 3 4. ?

Problème : qui prévient les premiers ? L’ordre alphabétique n’est pas adapté. A revoir ! Un courrier de rappel pour le don de 50 € doit être adressé aux Amis du Vieux Lambesc et par la suite, un courrier de remerciements aux Amis du Vieux Lambesc et Philatélie Jacquemard Collections.

L’ordre du jour étant épuisé et la date de la prochaine réunion fixée,

le président lève la séance, il est 19h00.

 Prochaine réunion : Lundi 15 octobre 2007 au Musée à 18h 00

La secrétaire Le président

 

 

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 20/08/07

Présents :

 Mmes. Martine CHAFFARD, Ariane LECHARDEUR Mrs. Richard CADOR, Pierre GAZANHES, Yves JAVROS, Jean Pierre MICHEL, Francis SICOT, Claude THIEFFINNE

 Excusés : Mmes. Evelyne BONNET, Marie-Blanche BOUSCHET, Jacqueline STEVENS Mrs. Michel BOUFFANGE, Olivier GERIN, Alain JOURDAN, Jean-Pierre PICHOT, Gilbert REVEILLET, Christian SUTOR

La réunion débute à 18h 00 par la lecture de l’ordre du jour

 : ? Approbation du compte rendu de la réunion du 13/08/07

 ? Rédaction du courrier d’information pour les différents partenaires

L’ordre du jour étant épuisé et la date de la prochaine réunion fixée le président lève la séance, il est 18h 40.

Prochaine réunion : lundi 17 septembre 2007 à 18h 00

 La secrétaire Le président

 

 

 

 

 COMTE RENDU DE LA REUNION DU 13/08/07

 

 Présents :

Mmes. Marie-Blanche BOUSCHET, Martine CHAFFARD, Ariane LECHARDEUR , Jacqueline STEVENS Mrs. Richard CADOR, Pierre GAZANHES, Yves JAVROS, Alain JOURDAN, Jean-Pierre MICHEL, Francis SICOT

 Excusés :

 Mrs. Olivier GERIN, Jean-Pierre PICHOT

                                     

   La réunion débute à 18h 00.

 Le président nous fait part de l’ordre du jour :

 Dépôt des statuts

 

 

1-Dépôt des statuts :

 fait le 04/08 auprès de la Sous-préfecture d’Aix par Mme CHAFFARD 2 -

        2-Courrier aux partenaires :

 il est décidé que chacun réfléchisse à une lettre-type à faire parvenir à Martine ou Ariane pour la prochaine réunion. L’objectif est de :

- fédérer les communes du canton et toutes celles concernées par le séisme

- unir nos efforts

- rassembler les différentes informations

  3--Courrier  Subventions

 faciliter les demandes de subventions et, l’union faisant la force, obtenir des enveloppes plus conséquentes.

 le Conseil Régional,

le Conseil Général 13,

la Communauté du Pays d’Aix sera envoyé après la séance plénière.

  4 – Point sur les finances :

 chacun des dix membres présents s’acquitte du droit d’entrée. Nos trésoriers encaissent : 2€ x 10 = 20 €.

Suggestion du président :

les membres fondateurs étant issus des Amis du Vieux Lambesc (A.V.L.) et de Philatélie Jacquemard Collections (P.J.C.) demander à ces associations un don de 50 € chacune ?

 Les A.V.L. ont offert un livre de « Position de compte » 10 € Au nom de P.J.C. Alain JOURDAN (président) s’engage à fournir une cinquantaine d’enveloppes pré affranchies pour l’expédition des premiers courriers (23€ environ)

5 – Réunion plénière

: la date est fixée au vendredi 26 octobre 2007 à 18h 00 salle des Associations Lambesc.

 Un courrier sera expédié dès la mention de l’existence de notre Association au Journal Officiel et, au plus tard, le 06 octobre 2007.

L’ordre du jour étant épuisé quelques réflexions et propositions ont animé le débat :

- adresse électronique, création d’un site internet basé au musée.

 A voir

. - Europe, réaliser un dossier après la séance du 26/10

 - Création d’une pièce de théâtre, d’un thème musical - Livre Après avoir fixée la date de la prochaine réunion (lundi 20/08 à 18h 00 même lieu) le président lève la séance à 19h 10.

La secrétaire Le président

 

 

 

 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 31/07/07

Lambesc, le 04 août 2007

Présents :

Mmes. Marie-Blanche BOUCHET, Martine CHAFFARD, Ariane LECHARDEUR, Jacqueline STEVENS Mrs. Richard CADOR, Pierre GAZANHES, Yves JAVROS, Alain JOURDAN, Jean-Pierre MICHEL, Francis SICOT Excusés : Mrs. Michel BOUFFANGE , Olivier GERIN, Jean-Pierre PICHOT

 La réunion débute à 18h 00.

Ordre du jour :

Relecture des statuts avant approbation Constitution du Bureau Délégation pour ouverture du compte et dépôt des statuts

 1- Les statuts ont été adoptés à l’unanimité.

 2 - Un appel a candidatures est fait pour la constitution du Bureau.

Le Bureau est élu pour 3 ans, conformément aux statuts.

Composition :

Président : CADOR Richard

Vice-présidents : GAZANHES Pierre JOURDAN Alain

Secrétaire : CHAFFARD Martine Secrétaire adjointe : LECHARDEUR Ariane née JAPPEL

Trésorière : BOUSCHET Marie-Blanche

Trésorier adjoint : SICOT Francis

 

 3 – Délégation est donnée à Mme BOUSCHET Marie-Blanche et Mr. SICOT Francis pour ouvrir, dès que possible, un compte bancaire et le tenir auprès de la Banque Chaix à Lambesc et à Mme CHAFFARD Martine pour déposer les statuts à la Sous Préfecture d’Aix en Provence.

La réunion se termine à 19h 30.

 Le Président La Secrétaire

                                                                             

 

COMPTE- RENDU REUNION
© 2008 C.O.SEISME